Parlons épilation

L’épilation intégrale connaît auprès de la gent féminine un engouement qui va en grandissant. De plus en plus de femmes succombent à cette pratique qui reste un exercice relativement délicat, notamment en raison de la sensibilité de la vulve. Quels sont les risques et les avantages à prendre en compte pour qui désire s’épiler en intégralité, et qu’en pensent les femmes ?

Parlons épilation dans Hygiène et Beauté epilation-integrale-cire

Les raisons de l’entrain pour l’épilation intégrale

La toison du pubis est tombée en disgrâce depuis de nombreuses années. Parmi les jeunes femmes de 18 à 50 ans, on observe une réelle envolée de cette pratique de l’épilation intégrale. Les raisons sont différentes selon les femmes. Et si pour une certaine part, l’épilation intégrale est pratiquée pour les effets bénéfiques qu’on lui attribue sur la libido, la grande majorité choisit de s’adonner à ce rasage complet pour des raisons plus évidentes.L’épilation intégrale plaît aux hommes et permet de rendre les ébats amoureux plus agréables. Comme en témoignent certaines femmes, ce serait ici l’avantage numéro 1 de l’épilation intégrale : les sensations seraient plus intenses au cours des rapports sexuels.
Même si l’avis de la gent masculine reste relativement partagé sur le sujet, il semble que le penchant soit pour le contact direct entre peaux nues.
Un sexe totalement épilé offrirait plus de confort et une hygiène plus simple à maintenir. Les poils retiennent plus facilement les odeurs que ne le fait une peau parfaitement lisse. Il est plus simple de maintenir l’hygiène de cette zone intime quand il n’y a tout simplement pas de poils !
Une épilation intégrale, c’est aussi un atout mode ! On porte ainsi plus facilement et avec plus d’assurance les maillots échancrés, et l’effet de transparence pas très agréable de certains maillots de bain, qui se remarque lorsqu’on a une toison pubienne à cacher, disparaît totalement.

En quelques chiffres

Selon un sondage IFOP de 2019, 82% des femmes de 18 à 50 ans seraient passées à l’épilation intégrale (SIF inclu) et 13% s’épileraient la vulve uniquement en gardant des poils sur le pubis. Seulement 5% des femmes choisiraient de rester naturelle
Ce sont les générations de plus de 60 ans, nostalgiques des années 70, qui arborent un sexe poilu.

Et les hommes dans tout ça ?

Ils ne sont pas de reste, bien que l’épilation intégrale ne concerne que 20% d’entre eux parmi les 18-50 ans, plus de 75% des hommes prend soin d’élaguer la zone pubienne.
Les raisons qui viennent en tête sont les sensations exacerbées, la pratique de fellation et l’hygiène. L’usage des préservatifs est aussi évoqué, fini les poils coincés.
A partir de 50 ans le poil fait son retour et la toison abondante et sauvage est de rigueur.

 Comment se déroule une séance ?

Pour celles qui n’ont pas encore sauté le pas et qui s’interrogent sur le déroulement d’une séance chez l’esthéticienne, nous vous proposons une vidéo d’ure séance complète. Pour public adulte ;)  https://www.thumbzilla.com/video/ph5d4c130e8ebf0/milena-wax-on-wax-off
Par Marie, journaliste

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

29 méditations |
Leauportunite |
Papota |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Santepsy
| Placeduprocheauxurgences
| Journal de bord de ma candi...