Les malentendus sur l’incontinence

© Pixabay

 

Il existe beaucoup de malentendus à propos de l’incontinence urinaire.

Par exemple, de nombreuses personnes pensent à tort que l’incontinence est liée au vieillissement, qu’elle ne survient que chez les femmes, qu’elle est normale après un accouchement ou qu’elle n’est pas volontaire

 

Haltes aux idées reçues tenaces.

 

L’incontinence est liée au vieillissement 

L’incontinence urinaire survient également à un âge relativement jeune. On estime qu’environ 30% des hommes et 40% des femmes de plus de 40 ans souffrent d’une forme d’incontinence. Mais plus les personnes sont âgées, plus le pourcentage est élevé, tant chez les hommes que chez les femmes. Chez les plus de 75 ans, un homme sur deux souffrirait d’incontinence, et plus de la moitié des femmes.

 

L’âge est donc un facteur de risque important d’incontinence.

Le vieillissement des voies urinaires, la perte d’élasticité de la vessie, une hypertrophie de la prostate chez les hommes, la faiblesse des muscles du plancher pelvien chez les femmes…, et diverses maladies telles que le diabète, l’insuffisance cardiaque, la maladie de Parkinson, ou un accident vasculaire cérébral…, la prise de certains médicaments, une mobilité réduite…, peuvent favoriser l’incontinence.

 

L’incontinence est un trouble typiquement féminin 

L’incontinence est fréquente chez les hommes, mais moins que chez les femmes.

Pourquoi ?

• Les hommes ont un urètre plus long.

• Le plancher pelvien est moins fort chez la femme que chez l’homme. Après la ménopause, les symptômes sont souvent plus graves, car les modifications hormonales diminuent la force des tissus autour de la vessie.

• Après la ménopause, la membrane muqueuse de l’urètre se dessèche, ce qui rend l’urètre plus vulnérable et plus sensible.

On en conclut généralement que la perte d’urine chez la femme est un phénomène normal avec lequel il faut apprendre à vivre. Mais dans la plupart des cas, un traitement est pourtant possible.

 

L’incontinence est inévitable après l’accouchement 

La grossesse et l’accouchement sont des facteurs de risque importants d’incontinence chez la femme. Elle se traduit par la perte de petites quantités d’urine lorsque les muscles abdominaux sont contractés, par exemple en appuyant, en toussant, en soulevant, en éternuant, en riant, en faisant de l’exercice ou en faisant l’amour.

La cause est un mauvais fonctionnement du mécanisme de fermeture de la vessie. Les muscles du plancher pelvien généralement affaiblis sont à la base du problème.

Environ un tiers à la moitié des femmes souffrent d’une perte non désirée d’urine pendant la grossesse et/ou immédiatement après l’accouchement. Habituellement, cela disparaît spontanément dans les premières semaines après l’accouchement, mais chez certaines femmes, cela prend beaucoup plus de temps. Si l’incontinence ne diminue pas une semaine après l’accouchement ou si vous perdez encore accidentellement de l’urine lors du premier examen postnatal (généralement après environ 6 semaines), vous devriez en discuter avec votre médecin. Pour la prévention et le traitement, la physiothérapie du plancher pelvien est fortement recommandée pour les femmes qui ont récemment accouché.

L’incontinence urinaire peut également toucher les (jeunes) femmes qui n’ont jamais été enceintes.

 

L’incontinence est forcément un trouble

L’incontinence peut être acceptée et même considérée comme un confort. Après une naissance, la rééducation du périnée est parfois longue et difficile. Certaines femmes préfèrent s’y accommoder et se concentrer sur d’autres activités.

Pour améliorer leur confort, par exemple la nuit ou lors de déplacements, de plus en plus d’hommes et de femmes décident d’utiliser des protections urinaires alors qu’ils ne sont pas incontinents naturellement.

 

La perte de gouttes après avoir uriné est normale 

De nombreux hommes souffrent de pertes accidentelles d’urine après avoir uriné. Bien qu’il ne s’agisse que de quelques gouttes, cela peut tacher les vêtements, sentir et provoquer un sentiment de honte. C’est la forme la plus courante d’incontinence urinaire chez l’homme. Elle est généralement due à une hypertrophie de la prostate, qui pince l’urètre : l’urine s’accumule dans la vessie et ne peut que s’écouler au goutte-à-goutte. Une inflammation de la prostate peut également causer ce problème. Le cancer de la prostate n’entrave généralement pas le flux urinaire.

Il est également possible, chez les hommes comme chez les femmes, que le mécanisme de fermeture de la vessie ne fonctionne pas correctement.

Ici aussi, beaucoup de personnes croient à tort que cette forme d’incontinence est un phénomène normal dû au vieillissement, avec lequel ils faut apprendre à vivre. Dans de nombreux cas, cependant, cela peut être résolu ou considérablement réduit.

• Une astuce simple consiste à passer un doigt plusieurs fois le long de l’urètre vers le bout du pénis.

• Lorsqu’une hypertrophie de la prostate est en cause, une chirurgie peut être envisagée.

• Si cette forme d’incontinence est causée par un dysfonctionnement des muscles du plancher pelvien, on tentera de renforcer ces muscles par le biais d’un programme d’exercices adaptés, sous la supervision d’un physiothérapeute spécialisé.

 

Par Franck, urologue

5 Réponses à “Les malentendus sur l’incontinence”

  1. Titoune
    à 01 #

    C’est pendant ma grossesse que j’ai porté les premières fois des couches car certaines fois, je ne pouvais pas tenir plus d’1h sans faire pipi et quand on doit sortir et faire des choses ca devenait très embetant. C’est une copine qui m’avait recommander d’essayer des tena slip maxi. Depuis ça m’arrive régulièrement d’en porter dès que je sais que ca va être compliqué de trouver des toilettes ou que je sais que les toilettes seront crades (train et nombreux lieu publique). J’ai plusieurs copines à qui j’ai recommandé la même chose lorsqu’elles ont commencé à ne plus pouvoir se retenir après qq mois de grossesse. Elles ont toutes adopté les couches.
    AM

  2. Carole
    à 01 #

    Bnjour a tous
    Je tiens tout d’abord a vous remercier pour ce blog.
    Lors de ma deuxième grossesse j’ai eu des grosses fuites urinaire a partir du 6ieme mois la journée et la nuit.
    J’ai commencé a mettre des serviettes mais malheureusement les fuites étaient trop importante.
    En plaisantant mon mari me dit de mettre des couches!
    Je suis allée en super marché acheter des tena pants avec beaucoup d’appréhension j’en ai mis et ma fin de grossesse a été confortable.
    Après ma grossesse j’ai fait de la réducation mes fuites urinaire a disparu.
    Lors de ma reprise au travail nos bureaux étaient en travaux nous avions nos bureaux dans des mobilomes une vraie galère pour allée au toilette et je vous épargne la propreté de celle ci!!!
    un jour a force de me retenir j’ai eu une fuite dans mon pantalon en fait de journée j’ai eu trop peur que ca se voi!!!
    le lendemain j’ai mis un pants et depuis deux ans je porte très régulièrement des couches a mon travail et dans la vie de tous les jours je trouve ca super confortable et rassurent.
    Mon mari trouve ca très excitant je porte la nuit des tena slip je dors bien mieux.
    Les couches devraient plus etre tabou c’est simplement du confort.
    Je porte souvent des robes des jupes et personne n’a remarqué que je portait des protections .
    j’ai essayé les tena silhouette pas terrible en terme d’absorption je préfère le pants
    bonne journée a toutes

  3. RagnaNa
    à 08 #

    Bonjour,
    J’ai 35 ans et j’ai parfois du mal a me retenir. Il faut que je me lève la nuit. Je serai tentée par mettre des protections pour la nuit, mais j’ai peur de la réaction de mon mari.
    Comment aborder le sujet ?

    • secretsfemmes
      à 08 #

      Salut RagnaNa,
      Tu peux simplement en parler. Ce n’est pas évident, mais tu peux lui dire que c’est pour éviter de te levier la nuit, question de sommeil. C’est quelque chose d’assez fréquent. N’oublie par d’en parler a ton généraliste

  4. aIeS
    à 02 #

    Super article ! J’espère que cela va rassurer beaucoup d’hommes et de femmes et d’hommes

Laisser un commentaire

29 méditations |
Leauportunite |
Papota |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Santepsy
| Placeduprocheauxurgences
| Journal de bord de ma candi...