Comment le faire éjaculer plus rapidement ?

Comment le faire éjaculer plus rapidement ? dans Couple comment-%C3%A9jaculer-moins-vite

Une des questions qui revient fréquemment dans les cabinets des sexologues, est comment faire pour faire éjaculer mon partenaire plus rapidement. Que ce soit pour un homme qui a des difficultés, le souhait de limiter la pénétration ou pour équilibrer le désir, ce sont les femmes qui en sont demandeuses.

Pourquoi écourter ?

La première motivation est la possibilité de diminuer rapidement les tensions sexuelles dans les couples avec peu ou pas de relations sexuelles, des différences de libido importantes ou l’existence de difficultés chez la femme. Il est fréquent qu’il y ai une différence de désir sexuel, passager ou durable, dans un couple. Les hommes ont besoin d’éjaculer fréquemment (3 à 4 fois par semaine), alors que les besoins sexuels féminins sont plus irréguliers. Les statistiques sont parlantes : 7 couples sur 10 qui durent plus de 7 ans, malgré un écart de libido, sont des couples dans lesquels les hommes ont des éjaculations rapides.

Ensuite, parce-que pour les femmes la pénétration n’est pas le meilleur moyen de se satisfaire, et pour les hommes retenir leur éjaculation demande un effort croissant au fil du temps qui « gâche » leur plaisir. Cette tendance s’accentue avec l’age et creuse l’écart de libido, tout en provoquant des frustrations et des tensions dans les couples.

Une autre raison est que l’habitude à l’éjaculation rapide est aussi une garantie de fidélité en rendant plus difficile les relations extraconjugales.

Enfin, à l’opposé de ce que bon nombre d’hommes pensent, les rapports sexuels longs ne sont pas gage de plaisir, bien au contraire.

 

La nature est bien faite

L’homme est naturellement programmé pour éjaculer entre 30 secondes et 1,5 min après le début de la pénétration.  Pour durer au delà il lui faut de l’entrainement et un effort particulier. L’éjaculation dite « rapide » est en fait tout à fait normale. Pour durer au delà il lui faut de l’entrainement et un effort particulier au détriment du plaisir.

Pour la femme, l’orgasme est rarement lié à la pénétration, et les stimulations clitoridiennes (masturbation) sont souvent les seuls moyens d’y arriver.

 

Le hotdogging, une position pour un plaisir sans pénétration ...

Comment faire ?

Deux techniques sont principalement utilisées, séparément ou conjointement.

- La première consiste exacerber la sensibilité et l’excitation :

  • Des attouchements très légers durant les préliminaires pour développer la sensibilité et augmenter l’excitation.
  • Stimuler l’ensemble des zones érogènes, comme les bourses, le bas ventre ou les seins
  • Utilisez des préservatifs pour les fellations et les pénétrations pour augmenter la sensibilité. Privilégiez des préservatifs épais.
  • Lors des rapports faites des va-et-vient lents et peu nombreux
  • L’irrégularité de la fréquence des rapports avec parfois des périodes d’abstinence jusqu’à 3 jours
  • Effectuer des stimulations durant le sommeil pour provoquer des rêves érotiques, voire même des pollutions.

 

- La seconde consiste à stimuler la réponse sexuelle :

Lors des rapports sexuels l’homme se synchronise avec sa partenaire et cherche à lui procurer un orgasme. En réponse à cet orgasme il jouit mécaniquement à son tour. En simulant un orgasme dans un laps de temps de plus en plus court après le début de la pénétration, après peu ou pas de va-et-vient, ou durant les préliminaires, cela déclenche quasi-automatiquement le réflexe d’éjaculation de plus en plus rapidement. Il est essentiel que la femme affiche une satisfaction sexuelle pour ne pas créer de frustration.

 

Ejaculation précoce et rapport sexuel

Avoir un rapport sexuel prolongé avec un éjaculateur rapide est tout à fait possible, et les rapports sont d’autant plus satisfaisants qu’ils sont désirés. :

  • Profitez de rapports sans pénétration’ bien plus satisfaisants pour les femmes
  • Quand la pénétration est possible et souhaitée, il existe des dispositifs retardant, comme certains préservatifs, pour faire durer l’acte.
  • Quand l’éjaculation survient habituellement dans les premiers instants de préliminaires, il faut éviter qu’elle ne se produise. Une fois que l’éjaculation à eu lieu, l’homme ne peut plus continuer le rapport. C’est un phénomène à la fois physique, avec la perte de l’érection, mais aussi chimique avec la perte du désir. L’utilisation d’une gaine anti-érection empêchant l’érection et l’éjaculation peut-être utile. Elle permet à l’homme de ne se concentrer que sur le rapport sexuel et la satisfaction de sa partenaire. Une fois le rapport terminé, il suffit de retirer la gaine pour que l’homme puisse éjaculer, ou la conserver en place pour un autre rapport rapproché. (voir ici)

 

Nadia, sexologue spécialiste du couple

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

29 méditations |
Leauportunite |
Papota |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Santepsy
| Placeduprocheauxurgences
| Journal de bord de ma candi...